APPEL AU RESPECT TOTAL DE NOS FONCTIONNAIRES.

À l’approche des échéances électorales confirmées les 22, 23 et 24 octobre 2020, dans son analyse ONE SEYCHELLES confirme que la fonction publique a été trop abusée dans le passé et ne peut affirmer son intégrité. La confusion entre les dirigeants politiques du gouvernement et l’administration publique a détruit l’éminence de la fonction publique. Ces jours-ci, le fonctionnaire seychellois devait faire preuve de beaucoup de prudence au cas où il osait défier les ordres et les notes recommandées par ces dirigeants politiques dans l’exécutif. A travers cet article, ONE SEYCHELLES entend soutenir le discours sur les rôles institutionnels et l’indépendance de la fonction publique.

Pour ONE SEYCHELLES, l’idéal est pour que les fonctionnaires se comportent avec une totale impartialité et se conforment à ses responsabilités avec énergie et bonne volonté, qu’ils soient d’accord ou non avec la politique de la classe dirigeante. En fait, si les fonctionnaires ont une plus grande portée dans les activités politiques, un excès de pouvoir ou un abus de pouvoir à des fins politiques pourrait déstabiliser puis affaiblir la notoriété du système administratif au grand détriment de la fonction publique.

Alors qu’un fonctionnaire devait avoir les mêmes droits constitutionnels que les autres citoyens, durant ces quarante dernières années, la politique et l’administration ont été si intimement liées que tous les postes de haut niveau de l’administration publique sont pourvus à la discrétion des gouvernements SPUP / SPPF / PL / US qui se sont succédés. Avec l’installation du système ‘Ek nou pa ek nou’, la confiance du public dans l’impartialité de l’administration publique et des fonctionnaires était ébranlée. Les fonctionnaires sont alors piégés, ils sont devenus comme des moutons de panurge, des appâts de la politique bon marché. Comme la classe dirigeante tient la carotte des subventions, des allocations, des aides et des promotions, elle les divisait facilement entre rouge et vert ainsi la manipulation politique est jouée depuis et a pris des cors.

Le Président de ONE SEYCHELLES a voulu faire comprendre que c’est cette façon de gérer les affaires de l’Etat dans la confusion, la manipulation et l’irrespect des valeurs des fonctionnaires qui est aberrante et à laquelle il faut s’attaquer assez vite. Alain St.Ange le répète à plusieurs fois: ‘C’est la simple raison que ONE SEYCHELLES mettra au fonction un cabinet de ministres et de hauts fonctionnaires technocrates car l’exemple vient d’en haut.’

ONE SEYCHELLES veut dénoncer ici que bon nombre de ces hauts cadres nommés par des membres de la politique fonctionnent en exerçant régulièrement des pressions par des instructions expéditives ou par l’entremise des réseaux sociaux et des médias pour obtenir ce qu’elles veulent. Souvent ceux-là étaient nommés suite à des recommandations de la politique au pouvoir indépendamment de leurs propres qualifications et de leur expérience.

Pour reprendre ce que le Président de ONE SEYCHELLES disait : ‘Pendant ces années, la bonne gouvernance a souffert précisément parce que nous avons permis aux maîtres politiques d’agir comme des bulldozers. Les abus, le népotisme et la corruption s’y étaient installés et étaient devenus des monnaies courantes. Un gouvernement ONE SEYCHELLES ne pense pas se comporter dans la même façon. Le respect de l’administration publique est primordial. Si nous voulons une fonction publique professionnelle, nous devons lui permettre de fonctionner. Que cela nous plaise ou non, la fonction publique doit travailler sur la base de règles et de règlements apolitique.’

Les Seychelles disposent bien de fonctionnaires qui respectent bien les règles de dignité, d’impartialité, d’intégrité et de probité qui régissent la fonction publique. Un fonctionnaire en tant que personne employée et nommée par une personne publique dans un emploi permanent est titularisée à son poste dans un grade de la hiérarchie administrative en fonction de ses qualifications et de ses acquis et l’expérience passée. Son admission ne peut pas être basé sur les caprices et les fantaisies des ministres, des responsables politique entre eux ou ceux sur le point d’être nommés.

Cependant, aujourd’hui, pendant cette période où la politique s’infiltre dans tous les pans de la société, ils préfèrent ne pas crier les ab normalités du pouvoir, ils les archivent, ils s’éloignent sans faire du bruit parce qu’ils ne veulent pas faire marche arrière. A ce moment précis, les fonctionnaires que nous avions rencontrés sont fatigués de ces situations de laissez-faire, d’inaction, de statu quo et de non-respect de leurs valeurs. Ils savent bien qu’avec l’existence de ONE SEYCHELLES comme 3ème force politique, ils pourront de nouveau reprendre confiance et servir ce peuple, ce pays qui est le leur.

Certes les lignes directrices et des circulaires pour une administration professionnelle et effective existent mais seulement sur papier car elles ne profitent pas à ces hauts cadres de la politique dominante. Aujourd’hui, ONE SEYCHELLES exige qu’elles soient appliquées. Il est bien temps de stopper les abus et fournir des freins et contrepoids au non-respect de l’administration publique. Il est urgent de mettre fin à ces situations de conflits d’intérêts qui ignorent l’obligation de neutralité qui permet à chaque fonctionnaire de traiter de façon égale tous les citoyens, indépendamment de leurs origines, leur sexe, leurs convictions politiques et respecter leur liberté de conscience et leur dignité. ONE SEYCHELLES insiste sur l’urgence de rendre à l’administration publique et les fonctionnaires qui la constituent de jouir les libertés publiques et les droits qu’ils méritent pour bien servir les usagers, nos citoyens seychellois, enfin les électeurs.

Le fonctionnaire a droit à une rémunération juste, équitable et méritoire après service fait. Il a droit à la formation professionnelle, à la protection de l’administration et à la participation dans les instances de dialogue social pour la meilleure organisation administrative possible et au bon fonctionnement des services publics.

Par cet appel de ONE SEYCHELLES au respect des fonctionnaires qui forment le cœur et le moteur de l’administration publique, Alain St.Ange en tant que Président de ONE SEYCHELLES souhaite partager deux points essentiels pour le bien de nous tous.

Pour une meilleure considération et une reconnaissance méritée de notre administration publique et de nos fonctionnaires, ONE SEYCHELLES a indiqué dans son plan les deux bonnes mesures, ci-dessous :

  • De concilier le principe de non-discrimination et de la liberté d’opinion avec l’obligation de neutralité ;
  • De ne pas laisser la liberté d’expression contrevenir à l’obligation de réserve.

ONE SEYCHELLES comme alternative se distingue en plus être une opportunité de s’élever avec dignité, le meilleur choix pour recadrer la gestion des affaires du pays.

VOTEZ ONE SEYCHELLES